Académie politique des femmes 2017





Capitalisant sur une expérience acquise pendant cinq ans de travail et de collaboration avec les partis politiques tunisiens, toutes formations confondues, Aswat Nissa, en partenariat avec Kvinna till Kvinna et Heinrich Böll Stiftung, a lancé son programme de l'Académie Politique des Femmes candidates en janvier 2017.
Ce programme a pour ambition d'appuyer et d'accompagner des femmes politiques, âgées entre 18 et 35 ans, occupant des postes de responsabilité au sein de leurs partis politiques et qui se présenteront aux prochaines élections municipales, en vue de renforcer leur leadership et leur savoir-faire. Cela leur permettra d'assumer des mandats d'élues afin qu'elles deviennent de véritables actrices du changement et des militantes pour l'égalité entre les genres au sein de leurs municipalités et partis politiques.
L'académie politique de 2017 repose sur 7 volets qui visent à faire des candidates des militantes des droits des femmes au sein de leurs municipalités et partis politiques, à savoir:

  • Le leadership et la prise de décisions
  • La campagne électorale
  • La communication et la prise de parole en public
  • L'égalité des genres
  • La gouvernance locale et la décentralisation
  • L'approche genre dans les politiques publiques
  • Le statut des femmes tunisiennes

Le Leadership et la prise de décision

Affirmer et stimuler l'esprit de leadership dans candidates est l'un des piliers sur lesquels repose l'Académie Politique des femmes. L'objectif de cette première session de formation est d'approfondir l'esprit de leadership des académiciennes en les aidant à identifier les difficultés qui peuvent entraver leur confiance en elles ainsi que leur permettre de développer une véritable vision de leurs carrières.


La communication politique et la prise de parole en publique

Après avoir consolidé leurs esprits de leadership lors du premier training de l'Académie politique, les candidates ont travaillé sur les discours politiques avec une formation spécialisée en communication politique et prise de parole en publique.
Durant trois jours de cours intensifs, elles ont su analyser les différents types de discours politique (communication verbale, non verbale) afin d'en tirer les bonnes leçons qu'elles pourraient utiliser lors des élections municipales.


Campagne électorale 

Durant cette sessions de formation, les candidates ont pu découvrir les éléments composant la campagne électorale comme le ciblage des votants, la collecte des fonds ou encore la gestion des bénévoles et ce en respectant les principes établis dans la loi électorale. 

Avec ces nouvelles connaissances, les participantes auront les capacités de gérer au mieux leur campagne électorale et de cibler leur électorat.


Gouvernance locale et décentralisation 

La formation sur la gouvernance locale, la décentralisation permet aux participantes de comprendre les mécanismes des élections locales ainsi que l'importance et les défis que constitue un conseil municipal. Elle a pour objectif de préparer les candidates à exercer un mandat d’élue à l’échelle locale et de les préparer participantes aux attentes de la part du corps électoral.


Egalité des genre  

Avec cette session de formation, les participantes ont approfondi leurs connaissances et ont été sensibilisées au concept même de genre et de son articulation entre l’individu et la société. Elles sont désormais capables de faire la différence entre le genre et le sexe, elles ont pris conscience des stéréotypes féminins/masculins et savent analyser comment la politique, l’éducation et l’économie peuvent contribuer à pérenniser les stéréotypes et la discrimination basés sur le genre.


Intégration de l'approche genre dans les politiques publiques  

Après l’initiation au concept genre, les candidates ont découvert comment introduire l’approche genre dans les politiques publiques. A l’issue de cette session, elles ont compris la  nécessité d’intégrer des indicateurs sexo-spécifiques dans leurs projets et initiatives politiques. Elles sont ainsi capables de faire le lien entre les enjeux relatifs à l’intégration de la dimension genre entre, d’une part, les travaux de leurs partis politiques et leurs programmes politiques et, d’autre part, la promotion de l’égalité hommes-femmes en Tunisie



Statut de la femme tunisienne

A l’issue de cette formation de deux jours, les participantes ont pu renforcer leurs  connaissances théoriques et pratiques sur le statut de la femme tunisienne dans le droit international et la Constitution tunisienne. Elles ont pris connaissance des conventions internationales signées et ratifiées par la Tunisie en matière de droits des femmes, ont été introduites à la loi intégrale contre les violences faites aux femmes et ont compis la nécessité d’œuvrer pour l’application de projets et programmes favorisant le respect des droits économiques et sociaux des femmes.