16 jours d'activisme contre les violences faites aux femmes



Aswat Nissa a participé cette année à la campagne internationale des 16 jours d’activisme qui a débuté le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, jusqu’au lundi le 10 décembre, Journée des droits de l’homme. 
Les 16 jours d’activisme étaient l’occasion de sensibiliser les Tunisiens et les Tunisiennes aux violences faite aux femmes et d’agir pour les éliminer. Nous avons organisé, avec grands succès, diverses activités telles que le pique-nique solidaire, le cours d’introduction à l’autodéfense et le lancement du Book Club féministe. 



A l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, Aswat Nissa a organisé, dans le parc du Belvédère, un pique-nique solidaire. Cet événement a permis de rassembler plusieurs participant(e)s dans un safe space où ils/elles ont pu librement partager leurs expériences et exprimer leurs opinions pas rapport à l’application de la loi intégrale contre les violences faites aux femmes et les budgets nécessaires, à l’importance de l’éducation et aux stéréotypes sexistes dans la société tunisienne. Une psychologue et un expert légal étaient également sur place dans un cadre informel pour soutenir les survivantes et pour enrichir la conversation. Ce pique-nique a encouragé plusieurs femmes victimes de violences à témoigner. En effet, suite à cettejournée, nous avons reçu un certain nombre d’appel venant de victimes de violences que nous avons orienté vers les centres spécialisés.


Le 7 et 8 décembre, nous avons organisé deux  cours d’introduction à l’auto-défense gratuit pour les femmes et les filles. Chaque cours a duré 2 heures a été donné par l’instructeur Fahmi, formé en kick-boxing. Les cours ont commencé par un focus groupe afin que les participantes partagent leurs expériences et témoignent de leurs insécurités.
L’objectif était de sensibiliser les Tunisiens et les Tunisiennes sur les violences faites aux femmes et sur le sentiment général d’insécurité des femmes dans les lieux publics. 


Lundi le 10 décembre, Aswat Nissa a lancé son Book Club féministe. À l’occasion de la clôture des 16 jours d’activisme, nous avons eu l’idée de lancer un événement qui allait se continuer toute l’année. La rencontre du 10 l’occasion de se présenter, de recueillir des propositions de lectures pour la programmation du Book Club. Le premier livre sélectionné est un court roman de Fatima Mernissi, écrivaine, sociologue et féministe marocaine. Le Book Club va se rencontrer au mois de janvier pour discuter de «Rêves de femmes –une enfance au Harem».  




Aswat Nissa a également fait pression pour demander la mise en œuvre de la loi relative aux violences faites aux femmes. Pour ce faire, nous réclamons plus de transparence de la part de notre gouvernement ainsi que l’adoption d’une approche sensible au genre dans les politiques publiques et les budgets.

Vous pouvez lire notre article en français en cliquant sur ce lien